Nouvel espace santé et logements diversifiés

Un ensemble immobilier mixte : espace santé – logements.

150 logements à Pessac, une offre diversifiée pour un bâtiment innovant et singulier

Début des travaux, été 2013 / livraison début 2015.

 

La médecine préventive et l’espace santé sont des espaces empruntés par plus de 30 000 étudiants chaque année. Ce bâtiment vétuste ne répondait plus aux normes de sécurité. Sa reconstruction est prévue au titre de l’Opération Campus. Par ailleurs, l’Université de Bordeaux promeut la construction de logements pour répondre aux besoins exprimés par la communauté universitaire (pour ses personnels, ses étudiants et ses chercheurs).

Le programme repose sur la réalisation d’un immeuble mixte de 150 logements comprenant des espaces et des services mutualisés ainsi que les bureaux de l’Espace Santé du SIUMPS.

  Il comprend :

  •  1 051 m² pour l’Espace Santé, accessible en rez-de-chaussée
  • 40 logements du T1 bis au T4 pour les doctorants –chercheurs
  • 39 logements sociaux du T2 au T4 préférentiellement pour le personnel universitaire
  • 71 logements T1/T2 et 3 T5/T6 pour les étudiants en mobilité et les apprentis

La conception de ce bâtiment bioclimatique et le mode de gestion envisagé ont pour objectif de prendre en compte cette triple vocation, pour des publics n’ayant pas les mêmes modes de vies mais partageant néanmoins des besoins communs.

Ainsi, après une mise en concurrence, l’Etat a confié à Domofrance la réalisation de cet ensemble immobilier qui se doit être un modèle de réalisation en termes d’architecture, de technicité et de performance environnementale.

Domofrance a retenu l’entreprise DV Construction associé à l’architecte Rudy Ricciotti, grand prix national d’architecture et les bureaux d’études OTCE et BEHI, pour concevoir et réaliser ce bâtiment bioclimatique. Rudy Ricciotti a développé une écriture architecturale valorisante utilisant des matériaux pérennes. Le bâtiment, lisse et blanc, sera réalisé en béton autoplaçant lumineux afin de capter les effets solaires. Il comportera de nombreux percements de dimension variée, des terrasses décalées afin de rompre la linéarité des façades et jouer avec les contrastes ombre-lumière. Le bâtiment sera résolument qualitatif.

Le permis de construire a été déposé en octobre 2012. Les travaux démarreront à l’été 2013 pour une livraison attendue début 2015.

Le Conseil Régional d’Aquitaine, le conseil Général de la Gironde et la Communauté Urbaine de Bordeaux participent au financement de l’opération. La Ville de Pessac est partenaire du projet.